dimanche 20 mai 2007

Moore projeté


Suite des tribulations Moore à Cannes. Son film Sicko a finalement bien été projeté. Excellente nouvelle. Il est toujours poursuivi par l'administration américaine cependant.

Les critiques sont partagées comme à chacune de ses réalisations. En grande partie car les dits critiques le voient soit en cinéaste, soit en journaliste, soit en documentariste.

Je le vois à titre personnel comme un cinéaste, et même un grand cinéaste. Columbine ou Farenheit ont été pour moi des chocs cinématographiques forts, très forts.

Il scénarise, éclaire d'un point de vue très personnel et très construit. Il aime de toute évidence le cinéma dont il se nourrit de références que moi j'attribue en partie à la nouvelle vague.

J'attends donc avec impatience Sicko, avec grande impatience.

8 commentaires:

Rodin a dit…

Grand fan de monsieur Moore aussi. Je trouve qu'il a un oeil critique mais que ces films restent malgré tout trés esthétiques...

bno a dit…

1 commentaire ! waouh !
il cartonne ce blog ;)
Pour rebondir sur le fond monsieur Rodin, je ne comprends pas le sens du mot esthétique !? Moore est au cinéma l'inverse de ce que TF1 est à la télé : un contre poids utile pour se faire une opinion.

Anonyme a dit…

HA moi non plus je ne comprenais pas le sens du mot esthétique mais finalement çà peu ouvrir les yeux sur quelque chose qui m'aurait echapper dans ses films.
Virginie

Anonyme a dit…

HO LA la mon orthographe affligeante..il est tard
Virginie

Bon sens ne saurait mentir a dit…

Tu avais vu juste pour l'audience chez Anne.
La preuve ! Here I am :)))

Bon sens ne saurait mentir a dit…

A propos... les commentaires ne sont pas représentatifs de la fréquentation.
Si ça peut te rassurer :)))

Anne a dit…

Pas de nouveau post depuis dimanche ... tu dois être bien occupé, dis-moi!

Isaac a dit…

@bon sens : welcome on board, la pub, ça marche en fin de compte ...
@anne : réparé avec 2 notes ce matin !