samedi 26 mai 2007

Le Monde à l'envers


Le journal Le Monde confie aux soins de ses journalistes et rédacteurs le choix de leur président. Tous les patrons ont ainsi été élus ou reconduits. Jean-Marie Colombani a lui même accédé à cet Olympe en 1994.

En début de semaine, sa troisième candidature a été désavouée. Soit. Et, en toute franchise, depuis le départ d'Edwy Plenel, ça grondait ...

Qu'entend-on aujourd'hui dans l'entourage de Colombani ? Que celui-ci a toujours préservé aux journalistes de choisir leur président en toute liberté. Que donc, cela justifierait une petite entorse aux régles pour qu'il puisse diriger encore le grand journal.

Il base donc son argumentaire sur : je vous garantis de faire entendre votre voix, je suis le seul qui ait l'autorité pour vous garantir ce droit, si donc vous m'évincez ce serait dangereux pour votre liberté, donc .... vous donnez votre avis, il est mauvais, alors je pense que pour l'intérêt de tous (le mien) faudrait que je reste !

Le Monde à l'Envers ....

1 commentaire:

Elo a dit…

Elle est bien bonne !