samedi 5 mai 2007

L'objet de l'Art

"The purpose of art is not the release of a momentary ejection of adrenaline but rather the gradual, lifelong construction of a state of wonder and serenity" - Glenn Gould.

Je suis depuis quelques jours fasciné par le travail de Glenn Gould. Fasciné. Ce type me rappelle Miles Davis. Ils incarnent tous les deux non seulement dans leur art mais aussi très personnellement l'élégance, l'esthétisme et l'intelligence. Ils habitent ces qualités avec une force que peu d'artistes peuvent atteindre.

Je suis comme vous le savez un redoutable béotien, un contemplatif. Mais je me risque toutefois à la critique, ouverte, et c'est le principe du blog, au dialogue.

Regardez les tous les deux. Tout commence par l'allure, par le regard, la posture. Ce n'est plus du charisme. Leur chair déjà porte le goût juste (clin d'oeil à Ségolène), la créativité réfléchie.
(On peut toujours objecter que la morphopsychologie n'est pas du gout de tous, j'ai dans ce domaine quelque avis non conventionnel)

Si j'étais un affreux publicitaire, ces deux là serait au moins des égéries pour YSL, ou Dior, ou Orange. Dieu merci, ils préfèrent Olivier Martinez, sombre acteur à belle gueule ou Zidane ou Johnny ... Fin de la digression.

Gould :








Miles :


Gould et Davis incarnations de l'art, icônes d'une approche cérébrale au service du sentiment et de l'intelligence. Chers Lecteurs, écoutez notemment les variations Goldberg, les concertos pour piano et orchestre, le tout de Bach par Gould. Quant à Miles, foncez sur ses enregistrement Prestige (la maison de disque) de 1956.
Ciao.

5 commentaires:

dominique a dit…

47mn de plénitude...juste merci pour ces moments intenses.
C'est aussi fait pour cela le buzz,la découverte...

Isaac a dit…

Avec grand plaisir !
Pour les mauvaux esprits :
(pour les lecteurs qui ne me connaitraient pas, ces 47 minutes, ce sont les Variations Goldberg°
(et pour ceux qui me connaissent, ils savaient bien qu'il ne pouvait pas s'agir d'autre chose ... Ha l'autodérision, so sexy)

bno a dit…

Dis moi Isaac, ce Gould il aurait un rapport plus ou moins proche avec Barbara ?
;)

Lou a dit…

A écouter... les variations goldberg avec Good chantant derrière...
Ca vaut une improvisation de Keith Jarrett !!!

Isaac a dit…

pas faux ;-)