jeudi 4 octobre 2007

Pire qu'une drogue dure : les montres suisses

Et oui. Me voilà pris au piège de ce passionnant univers des garde temps suisses. Cher Lecteur, prends garde à ne pas plonger, il s'agit là d'une passion réjouissante, mais couteuse.
Mais que ces objets sont fascinants. Noblesse de l'artisanat traditionnelle, belles matières, mécaniques magnifiques, design et tradition ....

J'ai donc lancé ma collection avec deux pièces qui me fascinaient depuis plusieurs mois déjà :

Un ultra-classique d'abord : La Omega Seamaster 300m.
On présente plus Omega, maison suisse de haute tradition depuis 1885.
Montre de plongée de référence, finition extraordinaire. Un plaisir à porter, du à la qualité de l'acier, de l'agencement du bracelet .... et si elle est depuis plus de 10 ans la montre de l'agent 007, on ne peut que s'incliner.
Une montre à la fois très élégante, mais aussi sport et qui sait être décontractée.



Et dans un autre genre (c'est ça qui est bon), une Alpina Extreme Avalanche Full Black.
Alpina, ancienne maison suisse qui fournissait des montres aux alpinistes était depuis plusieurs années laissée à l'abandon. Depuis qualeques mois, cette ancienne marque a été relancée avec énergie et offre des produits magnifiques, à l'image de cette full black. Montre au design extreme, dans une symphonie magnifique de noires et de matière. Montre mécanique. Epoustouflante à porter.

3 commentaires:

Fab a dit…

Que dire ?? que des bons choix... une montre suisse est indémodable et fascinante ! attention à ton porte-monnaie quand même... car il restera plus rien pour l'Aston Martin Vantage... qui va pourtant très bien avec la montre suisse : élégance, sportivité et classe !

Mister M a dit…

Des gains eleves au poker favoriseront sans aucun doute l'acquisition d'autres gardes-temps.

Anonyme a dit…

Et la Cartier ;-)

G.