vendredi 29 juin 2007

Cette salope


Humm , Patrick Devedjian n'a vraiment pas eu de chance sur ce coup là.

Bim, fallait qu'il y ait une caméra qui filme son élogieux qualificatif destiné à Anne-Marie Comparini.
Résultat, un Buzz énorme sur DailyMotion, les médias 1.0 qui s'emparent du truc et notre gaffeur nous met face à une double question.

Faites gaffe, là c'est le moment de suivre. Pour faire simple, on va numéroter right ?

1. Le statut des femmes en politique et plus largement en société

Je pense avec beaucoup de force que les femmes en occident ont un statut bien plus puissant que les hommes (je vous renvoie par ailleurs à d'autres notes publiées par votre hote)
Et je trouve tout à fait désagréable lorsque dans une affaire comme celle de "Salope", certaines femmes publiques (ou pas) se mettent soudain à crier au scandale ... Mon dieu, Salope ! Mais quelle insulte .... Et elles n'y vont pas avec le dos de la cueillère : Salope serait dans ce cas une insulte contre toutes les femmes ...

je cite l'intéressée "ce mot qu'il a prononcé, c'est une atteinte à la dignité des femmes." Bien entendu ... On navigue en plein délire là. Et personne ne semble le remarquer si ? Non. Ha pardon, le symbolisme du mot peut-être, représentatif d'un état social insupportable. Ce sont des bêtises chers lecteurs, voilà tout.

Les femmes sont au top. Indépendance, pouvoir, argent, et séduction. Mais Isaac ne s'en plaint pas soyons clairs. Je m'en réjouis.


2. La notion de propos privé / public
Cela fait plusieurs dérapage qui sont relayés par Youtube ou DailyMotion.
On se souvient de Ségolène Royal et de sa sortie sur les 35 h pour les enseignants, ou de Rachida Dati et de son ministère du nettoyage des cités au Kärcher.
Well, plus de sphère privé, chacun d'entre nous à l'ère numérique est un paparazzi en puissance, un témoin pouvant relayer des propos ou des comportements n'étant pas destiné à être public.
C'est très préoccupant. On ne peut pas être pour ou contre : c'est un fait, et c'est ainsi. Alors, quelle attitude adopter ?
Je suis un peu inquiet du coup des conséquences "bien pensantes" qui pourraient être associées à ce phénomène.
Les excuses de Rachida Dati ou de Devedjian en témoignent ... N'auraient-ils pas du tout simplement envoyer paitre cette pseudo polémique ? Ségolène Royal sur ce coup là s'en était plutôt bien tirée.


En résumé, je revendique le droit à chacun de tenir des propos privés sans avoir à s'en justifier et je revendique le droit d'appeler une femme "salope" (j'ai quelques idées de noms ;)) ou de traiter mon prochain de connard (j'ai quelques idées de noms;))

11 commentaires:

Sandraparker a dit…

bon alors je réponds à l'article "cette salope" (j'ai pas lu) juste pour dire "c'est quand les pates pesto????"
allez hop hop hop au boulot j'ai faim moi (comment ça je m 'invites)

Isaac a dit…

hop hop hop, il faut lire cet article ;)

Mister M a dit…

En echo a cet article au sujet de l'incident de Patrick D...
Une extrapolation du particulier au general telle que le passage d'une insulte -certes forte et a connotation sinon douteuse, du moins pejorative- a une atteinte a la dignite des femmes dans leur ensemble me semble injustifiee, voire meme irresponsable, quand bien meme l'infortune Patrick D. aurait du prendre garde...ou comment faire passer des messages a notre societe en sortant tout de go les faits de leur contexte! Tel est desormais le monde dans lequel nous vivons: un capharnaum mediatique dans lequel le risque d'incartades se maximalise, en attendant un monde 3.0/4.0 ou la retransmission temps reel du moindre propos de tout un chacun sera de mise.

Anne a dit…

Suis d'accord avec Mister M. Le plus gênant est en effet le point n°2, l'extrapolation du privé dans le public (qui semble ne pas poser de question à grand monde). Quant au n°1: OK, ce n'est pas parce qu'on traite quelqu'un(e) de "salope" qu'on est myso. (ça en dit juste long sur la classe de M. Devedjian)

Anonyme a dit…

salope, quel joli mot...dans certaines circonstances et avec le ton adéquat.
VT

Le Vengeur Masqué a dit…

Avec un article comme celui-ci, Patrick devrait bientôt vous contacter pour un poste à l'UMP...Lorsque vous êtes suivis par une chaîne de TV même locale afin d'immortaliser l'intronisation de nouveaux députés, jouer l'effarouché lorsqu'on est pris la main dans le pot de confiture, c'est un peu facile...

Isaac a dit…

@ anne & Mister M : affaire à suivre que cete sphère privée qui s'estompe ...
@ le vengeur : pas partisane ma note. Du tout.

rodin a dit…

en même temps cela change de l'image "rose bonbon" de la politique que nos médias traditionnels veulent bien nous donner.
Qui n'a pas lâché un jour une terme inadéquat sans que celà soit un problème de culture, d'éducation. Merde quoi :)

sandraparker a dit…

toujours pas lu l article
ok je sors

Isaac a dit…

@ sandra : mais qu'est-ce qu'on va faire de toi ??

Sandraparker a dit…

.... no comment
Même moi j'en sais rien