mardi 12 juin 2007

She's in the Rush


En majuscules, je vous recommande de vous rendre au 140, bd Hausman pour assister à une exposition passionante de Virginie Talavera de quelques une des ses dernières toiles et illustrations. Son art est délicat et puissant et derrière les représentations féminines qu'elle compose, c'est en fait de l'humanité dont elle nous parle. De violence, d'amour, de peine, de souffrance et de joies. De la vie et de la mort.

L'art du sentiment, l'art de la vie.

Et vous retrouverez également 2 de ses illustrations, dont l'excellent Sisters à la galerie P-DRAM, 1 place de Rio de Janeiro dans le 8eme.

Et, si vous n'aimiez pas, Isaac vous rembourse. (je ne peux pas le croire)

12 commentaires:

Anonyme a dit…

une révérence Sir Isaac... les mots pas assez...merci si sincèrement
Virginie Talavera

Isaac a dit…

U're welcome Miss Talavera

la JD a dit…

Depuis longtemps je suis le parcours artistique de Virginie dont j'aime le talent

rodin a dit…

grande grande artiste..

Armand Jammot a dit…

Pas mieux...en 11 lettres(?!), FANTASTIQUE !!!

Armand Jammot a dit…

Pas mieux...en 12 lettres(?!), SUBLIMISSIME !!!

Isaac a dit…

Right, pas de remboursements à l'horizon !
Je dois néanmoins rétablir la modération des commentaires, et je m'en excuse.
Certaines notes laissées sont en effet très en dessous de ce que j'entends publier ici, qu'il s'agisse de l'esthétique du texte ou de l'étourdissante vacuité du fond ...
Pas de censure donc, mais de la tenue. A bon entendeur.

sarah a dit…

Attention Isaac, si l'on ne peut plus s'exprimer librement sur ton blog (6eme pouvoir... dixit) c'est le debut de la fin !!!

J'aurais adore voir cette expo, mais je ne suis pas a plaindre...

sandraparker a dit…

même si y a qu'un seul tableau qui nous plait pas?

Isaac a dit…

@ sarah : ha .... NYC
@Sandra : même si il n'y en a qu'un, ok : mais lequel ??

sandraparker a dit…

pour le moment car j'ai pas les moyens on va dire tous pour que je puisse en acheter un!!!c'est un bon marché ça hein..???
ok ok je sors

Anonyme a dit…

Merci pour les hyperboles