mardi 17 novembre 2009

De l'invasion des produits Bio, courte note


Une brève réflexion.
L'autre jour, j'avoue avoir été surpris par le nombre croissant de produits Bio qui peuplent dorénavant les rayons de nos magasins. De Monoprix à Franprix, en passant par Carrefour Market, aucun ne manque à l'appel. Sans compter bien entendu les supermarchés Bio à 100% (type Naturalia) qui eux aussi se multiplient.


Ne pensez-vous pas qu'il est tout de même invraisemblable d'avoir du créer un label vous garantissant que ce que vous mangez n'est pas bourré de saloperies en tout genre ? C'est en quelque sorte le monde à l'envers, et je reconnais que cette prise de conscience ne date pour moi que de ce week-end.
Au moment de choisir le Saumon fumé du brunch du dimanche matin. Avoir à arbitrer entre un produit naturel et un poisson gavé de sulfatochimico substances m'a paru soudain totalement incongru ...
nm.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

ça, c'est bien vrai.

Est-ce que, spontanément, nous nous considérerions nous-mêmes (et nous nous laisserions considérer par ceux qui font l'agro-alimentaire, et pas seulement) comme des poubelles?

Am.

Anonyme a dit…

Mon panier de menager se "bio-isant" de plus en plus, je me suis recemment pose la question suivante: en quoi mon dentifrice bio est-il aussi "bio" que mon beurre bio ?
J'achete donc du "NomDeMarqueDeDentifrice Bio" avec un tampon "Cosmetique Bio, charte Cosmebio"... ouah, ca m'a l'air serieux tout ca... mais en lisant plus bas en petit: "10% du total des ingredients sont issus de l'agriculture biologique"... ah bah oui... ben alors, les 90% restant ? Ca vient d'ou ?
Bref, j'aime a penser que ca va globalement dans la bonne direction, mais nous risquons aussi de nous faire refourguer n'importe quoi parce qu'il est ecrit "Bio" dessus.

Sus au Greenwashing !

FB
PS: pour les interesses, je deconseille aussi le brossage de dents au beurre bio...

françois a dit…

Méfions-nous du discours qui voit dans le biologique et le naturel quelque chose de forcément mieux par principe que l'alimentation dite industrielle. C'est souvent vrai, pour le goût. Mais je ne crois pas que la nature soit bonne par principe : la nature sait aussi empoisonner, pourrir et rendre malade... Pourrait-elle nourrir tous les habitants de la terre sans le coup de pouce humain, certes peu naturel parfois?

Tu es paysan : entre perdre 50% de ta récolte et la préserver à 100% en mettant quelques produits chimiques, que choisis-tu?

Anonyme a dit…

attention à la dérive tarifaire..... sous prétexte de proposer des produits soi-disant sains, exempts de composants chimiques..... les prix augmentent de 30, 40 % et plus.
l'exemple du dentifrice est tout à fait révélateur.
composition de cet indispensable :
bicarbonate, agent lavant (savon) agent de saveur (pour le gout) emulsifiant (pour la texture)
dans le cadre d'un dentifrcice bio, tout au plus l'agent de saveur est-il remplacé par un élément naturel - feuilles de menthe - par exemple, et vraiment pas sur..... quant au pourcentage, très certainement insignifiant, à l'inverse du prix final...
pm

ken a dit…

bio ou pas bio le choix n'est pas toujours si évident

une petite vidéo qui en dit long http://dailymotion.virgilio.it/video/x2i19u_alain-soral-marche-bio_politics