vendredi 9 janvier 2009

Des chemises prêt à porter pour homme


Le blog d'Isaac inaugure ici une nouvelle série d'articles sur le Masculin.
Ou comment incarner son identité d'homme avec authenticité (la convergence de l'être et du donner à paraitre) et classe. Le propos prendra sans doute au fil des articles le contre-pied de croyances partagées par le sens commun sur ce qui fait un homme ; tant mieux.
L'idée est de partager les bonnes pratiques d'une mode masculine tout en nuance et en élégance.
En matière de chemises, et on le verra pour tant d'autres sujets, l'ultime élégance réside dans le sur mesure. Néanmoins, le ticket à l'entrée est extrêmement élevé et on préfèrera affuter son style avec des produits plus accessibles et de belle facture.

Ainsi, allons droit au but. Isaac vous recommande le white shirt bar de chez Pink, dans la boutique de la rue François Premier, à Paris dans le 8eme. La diversité des coupes toujours bien pensées, la qualité des tissus et des finitions en fait une adresse sans risque de fautes de gout.
Quant au reste de la collection, posséder un vichy bleu et blanc, ou rouge et blanc vous positionnera avec assurance comme un homme. Et pourquoi ? Parce que porter avec évidence des pièces d'un grand classicisme anglais fera assurément ressortir votre masculin : encore faut-il avoir ce qu'il faut, cher lecteur ;)

Autre adresse parisienne, Arthur & Fox ; on ira rue du Bac. De remarquables popelines (encore du blanc), des coupes plutôt italiennes, bien que le nom de la marque ne le laisse pas penser.
Enfin, pour le quotidien de l'homme qui se doit de renvoyer une image "business", on complètera par Alain Figaret. La qualité a peut-être un beu baissé ces dernières année. Attention donc aux popelines blanches ou au piqué qui m'ont déçu (mais reste très acceptable cependant). On préfèrera une chemise bleu unie fil à fil à col italien, qui se complètera d'une cravate bordeau.

Et pour conclure ce premier sujet sur le masculin, je terminerai par quelques recommandations quant aux couleurs.
J'ai conscience que rien n'est immuable en la matière, néanmoins, pour les activités business, on privilégiera le blanc uni et le bleu uni. Attention au parme ou au vieux rose ! Attention aussi aux formes "slim fit" cher lecteur : marketing sans doute, mais la faute est à l'orée du bois avec ces modèles.
Je le répète les vichy accompagneront les plus masculins et renforceront la puissance qui se dégagera de vous.

to be continued

7 commentaires:

Anonyme a dit…

merci cher isaac de tes précieux conseils et recommandations, des bonnes adresses de la capitale.
puis-je me permettre, en parlant de capitale, certes pas de l'hexagone, mais d'un met délicieux le poulet - plus particulièrement le poulet de bresse, et sa capitale Bourg en Bresse (prononcé boure, merci)
il existe, un endroit ou commerce, conseils et accueil, prennent leur véritables dimensions.
de superbes costumes (italiens) dégriffés à moins de 200 € pour les plus chers.... une vaste sélection de chemises à 25 / 30 € - de merveilleuses cravattes et des chaussettes mi longues en véritable fil d'écosse à 5 € la paire.... de pures merveilles à porter.
Compte tenu de certains tarifs de TGV, même pour des parisiens, cela vaut le voyage. Ce qui n'interdit pas non plus de déguster, en attendant votre retour, une portion de cette volatile qui à fait la réputation mondiale de notre région.
Le maestro et sa très aimable collaboratrice vous accueillera avec le sourire.
N'hésitez surtout pas.
Recommandez vous "du roi de la chaise" il comprendra.
papa.

Anonyme a dit…

alors cette fameuse adresse, et bien la voici :

P O R T F I N O
158, boulevard de Brou
01000 BOURG EN BRESSE

en plus, l'adresse est située juste en face de l'Eglise de Brou - classée monument historique.

comme quoi en peut faire de très bonne affaire, en se cultivant ....

Isaac a dit…

@ papa : merci à toi pour ton enthousiasme et ton active participation à ce blog !
@ Mister M : il semblerait qu'un bug ait supprimer ton commentaire ... pour résumer, vous alliez dans le sens de qualité que je louais de Pink

Mister M a dit…

Je constate avec un sentiment d'injustice que l'auteur de ce blog ne met pas tout en oeuvre pour remettre mon commentaire en ligne!

Fab a dit…

Merci pour ce sujet que j'apprécie tout particulièrement ! J'adore Pink et je voudrais également vous recommander mon fournisseur officiel depuis bientôt 10 ans : Charles Tyrwhitt avec sa boutique sur Jermyn Street à Londres. Avec le cours de livre, de bons deals en ce moment... et un week-end à Londres, c'est toujours sympa !

Pierre a dit…

Cher Isaac,

Je dois faire face à une dure vérité en lisant ton article, joliment étayé : je ne suis donc pas du tout - mais pas du tout - dans l'alliance de l'authenticité et de la classe (l'élégance, j'imagine).

Argh ! Dur constat avant de s'endormir.

De mon point vue, au contraire, trop d'hommes portent trop souvent les mêmes couleurs, les mêmes motifs, la même sobriété pour affirmer leur personnalité, qu'il faut alors distinguer par tel ou tel détail qui caractérise sa référence parmi le panel des accoutrements semblables des autres mâles de son entourage. Tous semblables, mais un rien différents.

Réhabilitons la couleur, la rayure ou la broderie ! L'imprimé est superbe - le raffinement ultime de mon point de vue - mais constitue un vrai défi pour le dandy : authenticité et élégance, n'a-t-on pas dit ?

Quelques bon opus chez Nodus, chez Etro, chez Paul Smith, ou même chez Kenzo (au show-room de la place des Victoires).

Rien ne vaut d'apprivoiser peu à peu un petit tailleur, rue d'Aboukir, qui aura les mêmes tissus rares que ceux qu'on trouve dans les boutiques cossues, et qui retiendra le modèle ajusté à son habitué avec, de temps en temps, une fantaisie déguisée.

Du sur-mesure ou du prêt-à-porter ? Le tout est de préserver sa personnalité !

Meredith a dit…

très bonne selection, encore faut il valoriser ces pièces! Tout le monde n'a pas la chance d'avoir la classe nécéssaire pour porter ces petites merveilles.