mardi 1 avril 2008

Zoé graciée


Et à l'unisson s'élève en France la satisfaction, la joie de voir les 6 membres de l'association libérés suite à la grace présidentielle tchadienne.

Isaac est réservé ... très réservé même. Souvenons nous que lors de cette opération, très vite, les 2 leaders de l'expédition se sont très vite rendu compte que les orphelins du Darfour, ils ne pourraient pas aller les chercher. Et très vite, ils se sont rendus comptes que des orphelins au Tchad, il n'y en a pas. tout simplement. Car les familles sont toujours là. La cellule familiale est très présente et très importante dans cette région.

Mais ça, de toute évidence, ils n'ont pas voulu le voir.

Alors, ils se sont dits, et c'est également le discours de la plupart de leur supoorter que rapatrier des enfants pour les élever en France, ce serait mieux.

Ca porte un nom : le colonialisme, ou peut-être ici, le néo-colonialisme.Et c'est détestable.

J'ignore si on peut condamner des gens pour leur croyance en une doctrine (en fait je ne l'ignore pas, nous sommes en France, donc les citoyens jouissent de la liberté d'opinion). En revanche, lorsque ces opinions conduisent à des actes délictueux, il faut punir.

Les membres de l'arche de Zoé sont encore sous le coup de la procédure d'iinculpation en France, nuos suivrons avec attention les suites données à leur sort.

1 commentaire:

Anne a dit…

Eh!! tu te souviens que j'avais mis mon copyright sur tout ce que tu racontes au sujet du néo-colonialisme?